Revenir à Nos partenaires

L’ISNAR-IMG

L’InterSyndicale Nationale Autonome Représentative des Internes de Médecine Générale (ISNAR-IMG) est un syndicat national représentant l’ensemble des internes de Médecine Générale de France. Il s’agit d’une intersyndicale, c’est à dire d’une union de différentes structures associatives ou syndicales locales présentes dans chaque subdivision, comme l’AIMGL pour Lille.

Son fonctionnement est basé sur un système ascendant. Chaque subdivision élit un référent, membre de sa structure locale, représentant les internes de Médecine Générale de sa ville. Ce référent a pour rôle de faire remonter les informations recueillies auprès des internes qu’il représente au Conseil d’Administration (CA) de l’ISNAR-IMG, organe décisionnel dont il est membre. A Lille, ce rôle est assuré par le Chargé de Mission ISNAR-IMG de l’AIMGL.

En 2020, le CA de l’ISNAR-IMG est composé des représentants des 23 subdivisions adhérentes (Amiens, Angers, Besançon, Bordeaux, Brest, Caen, Clermont-Ferrand, Dijon, Grenoble, Lille, Limoges, Nancy, Nantes, Océan Indien, Paris, Poitiers, Reims, Rennes, Rouen, Saint-Etienne, Strasbourg, Toulouse et Tours).

Il se réunit environ quatre fois par an pour échanger autour des problématiques en lien avec l’internat de Médecine Générale, et voter des positions qui feront office de lignes directrices pour le Bureau National, organe exécutif.

Le Bureau National de l’ISNAR-IMG est composfé d’une délégation permanente de 7 membres, et de Chargés de Mission. Ils portent la voix des internes qu’ils représentent auprès des différentes instances avec lesquelles ils interagissent. Celles-ci sont variées et comprennent notamment : le Ministère des Solidarités et de la Santé, le Ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, la Conférence des Doyens, le Collège de la Médecine Générale, Le Collège National des Généralistes Enseignants, le Conseil National de l’Ordre des Médecins, la WONCA (société savante de Médecine Générale, d’envergure mondiale), etc.

Chaque année, l’ISNAR-IMG organise également un Congrès, à destination de l’ensemble des internes de Médecine Générale, pour lesquels il est gratuit. C’est l’occasion de se retrouver et d’échanger dans un cadre de réflexion, d’échange et de détente. Des ateliers, table-rondes, cafés débats sont proposés, lieux de discussions riches et variées autour d’une thématique prédéfinie.

Vous trouverez sur le site internet de l’ISNAR-IMG de nombreuses informations sur l’internat de Médecine Générale et les textes réglementaires l’encadrant.

Historique de l’ISNAR-IMG

L’ISNAR (InterSyndicale Nationale Autonome des Résidents) est née en 1997, crée sous l’impulsion de 7 villes (Lille, Lyon, Clermont-Ferrand, Angers, Tours, Paris et Saint Etienne) voulant s’opposer à la convention et aux ordonnances Juppé.

  • 1999 : elle est reconnue officiellement représentative de l’ensemble des résidents français.
  • 2000 : est organisé le premier Congrès de l’ISNAR.
  • 2004 : la Médecine Générale devient officiellement une spécialité, l’ISNAR change de nom et devient l’ISNAR-IMG.
  • 2007 : après un mois de grève, l’ISNAR-IMG obtient le retrait du conventionnement sélectif du PLFSS (Projet de Loi de Financement de la Sécurité Sociale) 2008
  • 2011 : l’ISNAR-IMG présente les résultats de son enquête nationale sur les souhaits d’exercice des internes, mettant en exergue un manque d’information sur les mesures incitatives à l’installation.
  • 2013 : l’ISNAR-IMG publie les résultats de son enquête nationale sur la formation des internes de médecine générale révélant qu’ils souhaitent de façon globale plus de stages en ambulatoire dans leur formation.
  • 2015 : parait le décret relatif au temps de travail des internes réduisant le temps de travail à 48 heures maximum par semaine avec huit demi-journées de stage et deux demi-journées de formation hors stage
  • 2017 : avec l’ANEMF, l’ISNCCA et l’ISNI, l’ISNAR-IMG participe à l’élaboration d’une grande enquête nationale sur la Santé Mentale des Jeunes Médecins. Devant des chiffres alarmants, l’ISNAR-IMG formule des recommandations pour une réelle prévention de ces risques psycho-sociaux. C’est également l’année de la mise en place de la Réforme du 3e cycle, construite en lien avec les structures jeunes dont l’ISNAR-IMG
  • 2019 : les résultats de l’état des lieux sur les conditions de travail des internes de Médecine Générale révèle qu’un interne sur deux dépasse le temps de travail hebdomadaire réglementaire, quel que soit son avancement dans la maquette.