Formation pratique

Le diplôme d’études spécialisées de médecine générale comporte une formation pratique.

 

Cette formation pratique, qui correspond à nos stages, doit comporter :

  • 2 semestres obligatoires dans des lieux de stage hospitaliersagréés au titre de la discipline médecine générale :
    • un au titre de la médecine d’adultes ;
    • un au titre de la médecine d’urgence ;

 

  • 2 semestres dans un lieu de stage agréé au titre de la discipline médecine générale :
    • un semestre au titre de la pédiatrie et/ou de la gynécologie ;
    • un semestre libre ;


  •  Un semestre auprès d’un médecin généraliste, praticien agréé-maître de stage des universités ;

 

  • Un semestre, selon le projet professionnel de l’interne de médecine générale

 

Un des semestres doit être réalisé au sein d’un centre hospitalier universitaire (CHU)

 

 

La répartition des stages s’effectue chaque semestre et est organisé par l’Agence Régionale de Santé (ARS) Nord Pas-de-Calais.

 

De plus, nous ne sommes pas autorisés à effectuer, de façon consécutive, 2 stages dans le même service, ceci afin de permettre un cursus pédagogique suffisamment varié. De même, il n’est pas possible d’effectuer plus d’un stage dans un service d’urgences (SMUR, SAMU, etc…) ou dans un service de Pédiatrie et/ou de Gynécologie au cours de l’Internat de Médecine Générale.

 

Attention depuis 2011, le doyen a décidé qu’il ne serait plus possible d’effectuer 2 stages validant la même chose. 

Exemple :

« Un interne fait un semestre de Gynéco-pédiatrie au CHRU de Lille : ce stage valide gynéco-pédiatrie et CHU. Il souhaite par la suite faire le DESC de médecine d’urgence. Son DESC lui impose de faire un semestre au SAMU (59) qui valide lui CHU et Urgences. Compte-tenu de son précédent stage validant CHU, cet interne ne pourra pas effectuer son stage au SAMU car il valide lui aussi CHU. »