ISNAR-IMG

Présentation :

L’ISNAR-IMG est une union de structures syndicales ou associatives d’internes de médecine générale des villes de faculté. Crée en 1997 sous l’impulsion de 7 villes (Lille, Lyon, Clermont-Ferrand, Angers, Tours, Paris et Saint Etienne) voulant s’opposer à la convention et aux ordonnances Juppé.

A l’époque, il n’y a pas de véritable statut de l’interne, les gardes et astreintes ne sont pas rémunérée, le résidanat dure 5 semestres et le stage chez le praticien est une exception dans certaines villes.

Dès 1999, elle est reconnue comme représentative des résidents (anciens terme désignant les internes de médecine générale avant la reconnaissance du statut de spécialité à part entière). Aujourd’hui, elle fédère 24 structures locales représentant près de 6000 internes de médecine générale (Amiens, Angers, Besançon, Bordeaux, Brest, Caen, Clermont-Ferrand, Grenoble, Lille, Limoges, Marseille, Nancy, Nantes, Nice, Paris, Poitiers, Reims, Rennes, Rouen, Saint-Etienne, Strasbourg, Toulouse et Tours).

 

Ses buts n’ont pas changé depuis son origine :

  • être au service des résidents puis des internes de médecine générale
  • défendre la reconnaissance de la médecine générale comme une spécialité
  • être force de proposition qui a fait de cette jeune structure un acteur incontournable des grands reforme des études médicales et du système de santé.

 

Les actualités de l’ISNAR

Formation :

    • 4ème année professionnalisante ;
    • Formation à la Permanence des Soins, au Développement Professionnel Continu et au Dossier Médical Partagé ;
    • États de lieux DESC avec l’ONDPS ;
    • Diversification des terrains de stage ;
    • Campagne de recrutement des Maîtres de Stage des Universités ;
    • Développement de l’apprentissage par compétence.

 

Statut de l’interne :

    • Amélioration des conditions d’exercice ;
    • Défense des gardes, des astreintes et du repos de sécurité ;
    • Document de proposition « Prévoyance, Maladie et Handicap ».
    • Promotion et valorisation de la médecine générale
    • Développement de la FUMG et de la recherche en médecine générale ;
    • Enquête sur la perception du métier de généraliste.

 

Exercice :

    • Souhait d’exercice des internes de médecine générale ;
    • Aides à l’installation et développement des nouveaux modes d’exercice ;
    • Document de proposition sur la Démographie Médicale en partenariat avec l’ANEMF[1] ;
    • Suivi de la convention médicale.

 

International :

    • Programme Hippokrates ;
    • Stages validant à l’étranger ;
    • Accueil des Internes Étrangers.

Quelques dates :

1997 : Création de l’ISNAR (Inter Syndicale Nationale Autonome des Résidents). Mise en place du stage chez le praticien

1999 : L’ISNAR est reconnue comme structure représentative des internes de médecins générale

2000 : 1er congrès de l’ISNAR à Vichy

2001 : Grève pour la mise en place du repos de sécurité

2002 : En septembre, est publié au JO l’arrêté instituant le repos de sécurité

2004 : Création du DES de Médecine Générale. L’ISNAR devient l’ISNAR-IMG

2005 : Grève contre la nouvelle convention. Obtention du moratoire à l’installation permettant à un patient de consulter un jeune médecin hors parcours de soins sans pénalités

2007 :   Grève contre le conventionnement sélectif. Obtention des EGéOS[2] et du retrait du conventionnement sélectif. Création de la FUMG avec la nomination des 1er Chefs de Clinique de Médecine Générale

2010 :   Création des ARS

2011 :   Mise en place du surnombre pour les internes enceintes. Ouverture du stage de Gynéco-Pédiatrie à l’ambulatoire. Participation de l’ISNAR-IMG aux amphis de garnison virtuels.

2012 :   Participation aux Négociations Conventionnelles

 



[1] Association Nationale des Étudiants en Médecine de France

[2] État Généraux de l’Offre de Soin