Parcours d’un stage pour les IMG

Pour accueillir des internes de médecine générale, un lieu de stage doit passer plusieurs étapes.

 

I. Agrément du stage : Initiation du stage pour un interne de médecine générale

Il doit réaliser une demande d’agrément pour la médecine générale auprès de la Faculté de Médecine de Lille. Tous les dossiers pour les agréments de stage sont étudiés par le Faculté de Médecine Henri WAREMBOURG qu’il soit hospitalier ou ambulatoire, les stages chez le praticien pour les internes de la Faculté Libre de Médecine compris.

Ce dossier contient :

  • Une description du lieu de stage indiquant le type d’activité exercée avec les équipements mis à disposition ;
  • Une description de l’encadrement assurant la continuité de la formation ;
  • Une description des moyens mis à disposition de l’interne pour sa formation pratique ;
  • Une description de l’activité de recherche si elle existe ;
  • Un formulaire détaillé comprenant les capacités maximales de formation ;
  • Un rapport établi, après une visite sur site par une équipe mixte de 2 médecins et 1 interne de l’AIMGL ;
  • L’avis écrit du coordonnateur local ;
  • L’avis écrit du représentant des internes de médecine générale ;
  • L’accréditation éventuelle de la valeur formatrice par un organisme d’agrément.
  • Pour le praticien – Maitre de Stage des Universités, une preuve de son exercice professionnel depuis au moins 3 ans et un avis de l’ordre des médecins.

 

Les agréments sont étudiés lors de la Commission d’Agrément qui se déroule à chaque semestre en présence du Doyen, des représentants de l’ARS, du DMG, de l’AIEHL et de l’AIMGL. Les agréments accordés sont pour 1 ou 5 ans.

 

Les agréments sont révisés :

  • Quand il arrive à leur terme ;
  • En cas de changement de Chef de service ;
  • A la demande des représentants des internes de l’AIMGL.

 

II. Adéquation des postes : Nb interne stage 1 + Nb interne stage 2 + … + Nb interne stage X = Nb d’interne total dans le Nord Pas-de-Calais 

Dans un second temps, à cheque semestre, la commission de subdivision ou d’adéquation des postes affecte un nombre d’interne à chaque service bénéficiant de l’agrément pour la Médecine Générale à la lumière des besoins de formation pour la réalisation des maquettes de DES de Médecine Générale. Il existe une inadéquation ayant pour but de toujours laisser un choix au dernier interne à se répartir.

 

III. Répartition des internes : 2 jours de choix pour 6 mois de stage

Enfin, les internes se répartissent dans les différents lieux de stage proposés à chaque semestre. L’inadéquation laisse vide un certain nombre de poste pour différentes raisons : non accessible pour des raisons de maquettes, éloignement, évaluation de mauvaise qualité…

 

Action de l’AIMGL

Au sein de ce parcours l’AIMGL est très impliquée, elle actionner de nombreux leviers pour fermer les stages de mauvaise qualité ou non formateur, améliorer les conditions d’exercice et optimiser la réalisation des maquettes :

  • Discussions avec les chefs de service à problème pour améliorer l’accueil des internes et adapter le nombre d’interne au sein d’un stage aux besoins de formation ;
  • Révision, ouverture ou fermeture des agréments ;
  • Visites sur site en vue des agréments ;
  • Modifier le nombre d’internes par stage ;
  • Limiter le nombre d’interne dans les services problématiques qui ont l’agrément ;
  • Mise en commun des évaluations de stages par et pour les internes, basées sur les référentiels compétence pédagogique et les conditions d’exercice ;
  • Diffusion en léger différée de la répartition des postes.